Vos questions sont entre de bonnes mains

L'imposition de la SCI

Partager
Envoyer par email

L'un des principaux intérêts de la SCI est d'acheter par emprunt un bien immobilier, pour le mettre en location, les intérêts étant déduits du résultat imposable.

La création d'une SCI peut être décidée et mise en place comme un outil de gestion du patrimoine immobilier. Parmi ses nombreux avantages, elle permet de réduire ses impôts sur les revenus immobiliers.

SCI : de nombreux avantages fiscaux

Petits revenus : le prêt d’accession sociale vous aide à acheter un logis
  • Si la SCI loue des biens immobiliers, elle pourra déduire de son chiffre d'affaires :
    • les intérêts versés,
    • les travaux réalisés.
  • Si la SCI constate un déficit, il est répercuté sur le revenu fiscal des associés au prorata de leurs parts sociales, jusqu'à 10 700 € chacun.
  • La revente des parts de SCI est exonérée d'impôt sur les plus-values après 15 ans de détention, quelle que soit la date d'acquisition des biens par la SCI.

Imposition SCI : les frais déductibles

La SCI peut déduire certains frais dans son résultat imposable.

Le résultat de la SCI sera imposé dans les revenus de chacun des associés (qu'il ait perçu les dividendes ou qu'il les ait laissé en réserve sur les comptes de la SCI). Ce résultat est fonction des recettes, comme les loyers perçus, et des charges.

Certains frais sont déductibles du résultat de la SCI :

  • les travaux ouvrant droit à crédit d'impôt : isolation, certaines chaudières... ;
  • en cas de location, les frais incombant au propriétaire, à savoir les réparations : toitures, maçonnerie... ;
  • les frais de gestion ;
  • les primes d'assurance ;
  • les intérêts d'emprunt ;
  • la taxe foncière.

Plus les charges de la SCI seront importantes, moins le résultat sera élevé. Et si le résultat est faible, l'imposition le sera aussi. C'est l'avantage de la SCI, de payer moins d'impôts grâce à la déduction des charges.


Pour aller plus loin

Déclarer les revenus fonciers d'une SCI imposée à l'IS

Lorsqu'une SCI est sujette à l'impôt sur les sociétés, c'est elle qui est redevable des taxes sur ses bénéfices. Le gérant doit effectuer sa déclaration et l'envoyer au centre des impôts. Les bénéfices nets pourront ensuite être distribués parmi les [...]

Déclarer les revenus fonciers d'une SCI transparente

Une SCI est dite transparente lorsqu'elle tire 90 % de ses revenus de la location immobilière non meublée. En premier lieu le gérant doit déclarer les revenus de la société, en précisant la part revenant à chaque associé. Ces derniers vont les décl [...]

Quelles sont les limites d'une SCI ?

Si une société civile immobilière est pratique pour éviter les problèmes d'indivision et transmettre un patrimoine en contournant le droit des successions, elle ne représente pas une solution miracle. Elle est même, à certains égards, plutôt restrictive, [...]

Choisir un type de SCI

SCI familiale classique, SCI d'attribution ou de jouissance, les possibilités de société civile immobilière ne manquent pas. À chaque formule correspond un objectif patrimonial précis, cette fiche pratique vous aide à choisir un type de SCI en dét [...]

SCI à capital variable : plus souple que la SCI à capital fixe

Dans une SCI à capital variable, l'entrée au capital de nouveaux actionnaires est facilitée. En effet, une ou plusieurs personnes physiques ou morales peuvent, sur simple vote de l'assemblée générale, apporter des fonds dans la société et entrer au capita [...]


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
christelle s.

ex-juriste - je reste passionnée du droit.

Expert

marie do.

service de rh

Expert

brandy l

office manager

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Newsletter

Chaque semaine des astuces et des actus dans votre boîte aux lettres !
Inscrivez-vous maintenant :

Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.